Vous êtes sur le site grand public

Scolarisation

Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) est élaboré par l’équipe pluridisciplinaire d’évaluation de la MDPH. Il tient compte des souhaits de l’enfant ou de l’adolescent et de ses parents ainsi que de l’évaluation de ses besoins, notamment en situation scolaire. Les préconisations dont le PPS est porteur se traduisent, si besoin, par différentes modalités de scolarisation. Le projet personnalisé de scolarisation fait l’objet de révisions régulières (page dédiée au PPS du site du Service Public).

Les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) (anciennement auxiliaires de vie scolaire) peuvent accompagner les enfants pour poursuivre leur parcours scolaire à l’école, au collège ou au lycée. Cet accompagnement peut consister en une aide à la réalisation de certains gestes, certaines tâches de vie quotidienne ou concernant l’accès aux apprentissages.

 Les pôles d’accompagnement à la scolarisation des élèves sourds (Pass) permettent de scolariser des élèves, sourds et malentendants en milieu ordinaire, quel que soit le mode de communication choisi par la famille : langue des signes française ou langage parlé codé. Le choix linguistique est mentionné dans le PPS.

Les services d’éducation adaptée du secteur médico-social assurent, en liaison avec les familles, aux jeunes âgés de moins de 20 ans un soutien individualisé à la scolarisation en milieu ordinaire ou à l’acquisition de l’autonomie. Ils interviennent dans tous les milieux de vie de l’enfant : à domicile, en milieu halte-garderie, dans les structures scolaires, en centre de vacances et de loisirs.

Cinq d’entre deux interviennent dans la déficience auditive ou visuelle :

  • Le SAFEP (Service d’Accompagnement Familial et d’Éducation Précoce) pour les déficiences auditives et visuelles graves des enfants de 0 à 3 ans ;
  • Le SSEFIS (Service de Soutien à l’Éducation Familiale et à l’Intégration Scolaire) pour les déficiences auditives graves des enfants de plus de 3 ans ;
  • Le SAAAIS (Service d’Aide à l’Acquisition de l’Autonomie et à l’Intégration Scolaire) pour les déficiences visuelles graves des enfants de plus de 3 ans.
  • Les SESSAD (Service d’éducation spéciale et de soins à domicile) pour jeunes de 0 à 20 ans apportent aux familles conseils et accompagnement. Ils favorisent l’intégration scolaire et l’acquisition de l’autonomie grâce à des moyens médicaux, paramédicaux, psychosociaux, éducatifs et pédagogiques adaptés.
  • Les SIAM (Service d’Intégration pour les Aveugles et les Malvoyants) proposent aux familles un accompagnement à la scolarisation et une recherche des moyens de compensations en vue d’une plus large autonomie pour leur enfant malvoyant ou aveugle.

Lorsque l’enfant a besoin d’un plan pédagogique plus adapté à son rythme dans des établissements ordinaires, il peut réaliser sa scolarité dans des Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire (ULIS) école puis des ULIS collège, lycée et lycée professionnel. En petit groupe, les élèves reçoivent un enseignement adapté, et partagent certaines activités avec les autres écoliers. Ils en existent 7 types dont un pour la déficience auditive et un autre pour la déficience visuelle.

Enfin il existe, des Unités d’Enseignement (UE) des établissements spécialisés pour les enfants avec une déficience visuelle et/ou une déficience auditive, externalisées dans les établissements scolaires. La scolarité peut alors de dérouler dans le milieu scolaire ordinaire, dans une unité d’enseignement au sein de l’UE ou en alternance dans les deux types d’établissements.

Pour découvrir les aides et structures existantes, vous pouvez consulter :

  • L’Institut National de Jeunes Sourds de Paris (INJS) est un établissement public d’enseignement spécialisé placé sous la tutelle du ministère (site de l’INJS Paris). Il existe un institut comparable à Metz (site de l’INJS Metz), à Chambéry (site de l’INJS Chambéry), et Bordeaux (site de l’INJS Bordeaux).
  • L’Institut National des Jeunes Aveugles (INJA) placé sous la tutelle du Ministère des Affaires sociales et de la Santé est un Établissement Public National d’Enseignement et d’Education Spécialisés pour jeunes aveugles et malvoyants (site de l’INJA).
  • Le Centre de Formation et de Rééducation Professionnelle (CFRP), géré par l’association Valentin Haüy, peut accueillir 170 jeunes ou adultes déficients visuels désirant se former à un métier (site du CFRP de l’AVH).

Développé par

Avec le soutien de l'Agence Nationale de la Recherche

Découvrir les partenaires du projet LIGHT4DEAF

Les cookies nous permettent de fournir, protéger et améliorer nos services. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre Politique d’utilisation des cookies.